Archives par étiquette : Ruth

Sotheby’s : Vente du 29 janvier à New York (11h).

Gebrand van den Eeckhout, Ruth et Booz, 1672, huile sur toile, 148 x 167,5 cm.

Gebrand van den Eeckhout, Ruth et Booz, 1672, huile sur toile, 148 x 167,5 cm.

La vente newyorkaise de Sotheby’s permet d’admirer un tableau de Gebrand van den Eeckhout (1621 – 1674), un des élèves favoris de Rembrandt illustrant un épisode de l’Ancien Testament relaté dans le Livre de Ruth qui montre comment la moabite Ruth parvient à épouser Booz de Bethléem. De cette union naîtra la lignée de David et, selon le Nouveau Testament, de Jésus de Nazareth.

Jacques Stella, La Charité, 1640 – 1650, huile sur toile, 128 x 101 cm.

Jacques Stella, La Charité, 1640 – 1650, huile sur toile, 128 x 101 cm.

Le lot 497 (estimé entre 150 000 et 200 000 $) présente une Charité de Jacques Stella (Lyon, 1596 – 1657, Paris). Elle a été peinte au retour d’Italie du peintre, alors que Stella collabore, avec Poussin et Simon Vouet, à de nombreuses commandes royales.

Pietro Antonio Rotari, Rencontre d’Alexandre le Grand et de Roxane, derrière un rideau en trompe l’œil, 1753 – 1754, huile sur toile, 83,1 x 68 cm.

Pietro Antonio Rotari, Rencontre d’Alexandre le Grand et de Roxane, derrière un rideau en trompe l’œil, 1753 – 1754, huile sur toile, 83,1 x 68 cm.

Durant son séjour à Dresde, à la cour du roi Frédéric Auguste II, le peintre Pietro Rotari (Vérone, 1707 – 1762, Saint-Pétersbourg) peint cette Rencontre d’Alexandre et de Roxane cachée au spectateur par un fin rideau brodé. Ce tableau (lot 533 estimé entre 150 000 et 200 000 $) est à mettre en parallèle avec celui que Rotari réalisera pour le Palais d’Oranienbaum de Catherine II dans lequel la rencontre n’est pas voilée.

Pietro Antonio Rotari, Alexandre le Grand et Roxanne, 1756, huile sur toile, 243 x 202 cm, Saint-Pétersbourg, musée de l’Ermitage.

Pietro Antonio Rotari, Alexandre le Grand et Roxanne, 1756, huile sur toile, 243 x 202 cm, Saint-Pétersbourg, musée de l’Ermitage.

Florence Fesneau