Archives par étiquette : numismatique

Soutenance de thèse: « Les jetons royaux frappés sous les règnes de Louis XIII et de Louis XIV (1610-1661): inventaire et analyse »

Jeton de Louis XIV, 1654, argent, h : 2,7 cm, BnF, Monnaies, médailles et antiques

Jeton de Louis XIV, 1654, argent, h : 2,7 cm, BnF, Monnaies, médailles et antiques

Type : soutenance de thèse.
Date : vendredi 9 décembre 2016 à 9h30.
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense – salle B 015 (René Rémond).

Soutenance de thèse de Sabrina VALIN: « Les jetons royaux frappés sous les règnes de Louis XIII et de Louis XIV (1610-1661):  inventaire et analyse ».

Le jury est composé de:

– Marianne COJANNOT LE BLANC, professeur d’histoire de l’art moderne à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense (directrice de thèse).

– Véronique MEYER, professeur des universités, Université de Poitiers (rapporteur).
– Hendrik ZIEGLER, professeur des universités, Université Reims Champagne Ardennes (rapporteur).
– Anne LE PAS de SECHEVAL, maître de conférences, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense.
– François PLOTON-NICOLLET, professeur, Ecole Nationale des Chartes.

 

Publication : Les médailles de Louis XIV et leur livre.

LOSKOUTOFF Yvan (dir.), Les médailles de Louis XIV et leur livre, Rouen, PURH, 2016, 512 p.

LOSKOUTOFF Yvan (dir.), Les médailles de Louis XIV et leur livre, Rouen, PURH, 2016, 512 p.

Présentation de l’éditeur :

L’histoire métallique de Louis XIV, ce sont des médailles et c’est un livre publié en 1702 par la dizaine de membres de la Petite Académie, dont les deux historiographes royaux Racine et Boileau. Des savants français, anglo-saxons, italiens et allemands étudient ici cette double histoire royale, ses principes de composition, depuis les premières créations jusqu’à la poétique de l’histoire, en passant par les modèles antiques; ses thématiques, que ce soient les interventions militaires, les ports maritimes ou la mort du roi; sa diffusion, vers les pays proches (Italie, Genève, Lorraine) ou lointains (Siam, Perse, Afrique, Canada); ses imitations, parodies et parallèles, dans la Rome papale comme dans l’Europe du nord. L’analyse a été portée jusqu’aux médailles de Louis XVIII.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’éditeur.