Archives par étiquette : Emmanuel Lurin

Présentation d’ouvrage : « L’artiste et l’antiquaire. L’étude de l’antique et son imaginaire à l’époque moderne. »

Type : présentation d’ouvrage

Date : 5 décembre 2017, 18h-20h

Lieu : Salle Vasari, Institut national d’histoire de l’art

L’artiste et l’antiquaire. L’étude de l’antique et son imaginaire à l’époque moderne, sous la direction d’Emmanuel Lurin et de Delphine Morana Burlot

Avec le développement de l’humanisme et la redécouverte de l’art antique, l’Antiquité est apparue comme un nouveau champ d’investigation et une source d’inspiration inépuisable. Les érudits et savants qui s’y sont intéressés, les « antiquaires », ont collaboré avec de nombreux dessinateurs, peintres et architectes, mais aussi avec des illustrateurs, des graveurs et des professionnels du livre, pour mener leurs recherches sur ces objets qui les passionnaient. L’objet de ce livre est de mettre en lumière une catégorie d’images qui interrogent constamment notre conception des techniques de reproduction artistique, de la représentation documentaire et du métier d’artiste dans les sociétés de l’époque moderne. Continuer la lecture

Sessions at RSA (New Orleans, 22-24 Mar 18)

Façade de de l’église Saint-Gervais-Saint-Protais de Paris

Type : Appel à communication

Date limite de l’appel : 1er juin 2017

Date de l’événement : 22-24 Mars 2018

Lieu : Nouvelle Orléans

[1] The Glory of Inscriptions: epigraphic writing, classical architecture and monumental art in the Renaissance (15th-17th century)
[2] Architect/Craftsman: Professional Identity and Skill in the Early Modern Era
[3] Materiality of Early Modern Alchemy: Objects, Materials, and Art Practices Continuer la lecture

Publication : « Henri IV : Art et pouvoir ».

NATIVEL Colette (dir.) avec la collaboration de CAPODIECI Luisa,Henri IV : Art et pouvoir,Rennes et Tours, PUR et PUFR, 2016, 450 p.

NATIVEL Colette (dir.) avec la collaboration de CAPODIECI Luisa,Henri IV : Art et pouvoir,Rennes et Tours, PUR et PUFR, 2016, 450 p.

 

Présentation de l’éditeur :

Après la longue période des troubles des guerres de religion, le renouveau des arts se manifesta de façon particulièrement éclatante sous le règne d’Henri IV, dans tous les domaines : peinture, sculpture, architecture, mais aussi l’art des jardins, les arts de cour, notamment les ballets et les entrées. Ce fut aussi le cas de l’art du livre, encore trop peu étudié aujourd’hui.

Ce livre expose l’ampleur de ce renouveau et en montre les multiples aspects.

Afin de cerner les transformations et les nouvelles configurations artistiques de cette période, les pratiques artistiques sont replacées dans leur contexte historique, politique et culturel. L’ouvrage pose les enjeux épistémologiques entre pouvoir (élaboration et diffusion par l’image de la figure du « bon roi », tolérant et unificateur du royaume) et art (art de cour, art sacré, dans une époque de troubles religieux…). Enfin, dans une volonté d’inscrire la production artistique française dans un cadre plus large, ce livre explore les liens qui unissent la France d’Henri IV et de Marie de Médicis aux grands centres artistiques européens (Florence, Nancy, Anvers). Continuer la lecture