Archives par étiquette : Charles-François Grenier de Lacroix

Publication : « Uomini e Dei : Il ’600 genovese dei collezionisti ».

ORLANDO Anna (dir.), Uomini e Dei : Il ’600 genovese dei collezionisti, Gênes, Sagep, 2016, 168 p.

ORLANDO Anna (dir.), Uomini e Dei : Il ’600 genovese dei collezionisti, Gênes, Sagep, 2016, 168 p.

Présentation de l’éditeur :

Frutto di 25 anni di studio a setacciare nelle collezioni private i dipinti liguri del Sei e Settecento, la mostra Uomini e dei. Il ’600 genovese dei collezionisti (Palazzo della Meridiana, Genova, 19 febbraio-5 giugno 2016), curata da Anna Orlando, è accompagnata da un catalogo che costituisce un’ottima opportunità di aggiornamento scientifico di un capitolo sempre aperto degli studi.
Alla prefazione di Ezia Gavazza, nome di riferimento per il barocco genovese, segue un saggio di Anna Orlando e la schedatura scientifica di una sessantina di quadri, alcuni dei quali inediti, dei più importanti autori del periodo: Ansaldo, Assereto, Benso, Valerio Castello, il Grechetto, Gregorio De Ferrari, Orazio De Ferrari, Fiasella, Guidobono, Magnasco, Paggi, Piola, Strozzi.
Alla firma della Orlando affiancano il lavoro quelle di altri studiosi, specialisti dei singoli pittori, funzionari della Soprintendenza o curatori di Musei: Raffaella Besta, Luca Leoncini, Agnese Marengo, Anna Manzitti, Margherita Priarone, Maurizio Romanengo, Daniele Sanguineti.

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

Christie’s en avril

Jean-Baptiste Pigalle, tête d’enfant, 1770, terre cuite, 27,8 x 37,5 cm.

Jean-Baptiste Pigalle, Tête d’enfant, 1770, terre cuite, 27,8 x 37,5 cm.

La vente de sculptures du 13 avril à New York propose une Tête d’enfant réalisée par Jean-Baptiste Pigalle (Paris, 1714 – 1785), lot n° 10 estimé à 70 000 – 100 000 $, un Buste d’homme en terre cuite de 1783 (64,3 cm), lot n° 13, estimé entre 20 000 et 30 000 $, de Gaetano Merchi (1747 – 1823). Ce sculpteur, aujourd’hui méconnu, quitte l’Italie pour s’installer à Paris en 1773 où il réalise plusieurs bustes de danseuses de l’Opéra dont celui de Marie-Madeleine Guimard. Aussi à la vente une Tête en terre cuite (38,1 x 45,1 cm) de Milon de Crotone d’après le modèle de Pierre Puget (Marseille, 1620 – 1694), lot n° 113, estimé entre 20 000 et 30 000 $.

 

 

Charles-Joseph Natoire, Scène de chasse, 1737, huile sur toile, 100,6 x 84,7 cm chacune.

Charles-Joseph Natoire, Scène de chasse, 1737, huile sur toile, 100,6 x 84,7 cm chacune.

La vente des « Maîtres Anciens, 1ère Partie » du 14 avril à New York (10h00) comporte de nombreuses œuvres qui arrivent pour la première fois sur le marché de l’art. On signalera deux tableaux de Gaetano Gandolfi (San Matteo della Decima 1734 – 1802 Bologne) ; le lot 115 estimé entre 2 500 000 et 3 500 000 $ ayant pour sujet La Naissance de Vénus (huile sur toile, 147,3 x 169,7 cm) et le lot n° 140 (estimé entre 500 000 et 700 000 $) qui représente Sainte Cécile et daté de 1791  (huile sur toile, 41,3 x 31,5 cm). La peinture française est représentée par plusieurs œuvres, dont deux tableaux en paire de François Boucher (Paris 1703 – 1770), Cupidon en génie de la Paix et de la Guerre, (1759, huile sur toile, 41,9 x 33, 7 cm chacun) qui compose le lot n° 146 (estimé entre 400 000 et 600 000 $). Au lot n° 148 (estimé entre 300 000 et 500 000 $) se trouve un tableau de Jean-Marc Nattier (Paris 1685 – 1766), Portrait de la Marquise de Pleumartin née Le Laÿ de Villemaré, (1738, huile sur toile, 32 x 25,7 cm). Une paire de Scène de chasse de Charles-Joseph Natoire (Nîmes 1700 – 1777 Castel Gandolfo) compose le lot n° 149 (estimé entre 3 000 000 et 5 000 000 $). Cette paire a été commandée en 1737 suite à la rénovation des petits appartements de Louis XV au Château de Fontainebleau, supervisée par Philippe Orry, directeur-général des bâtiments. Le lot n° 157 (estimé entre 700 000 et 900 000 $) est une Nature morte à la marmite de cuivre et au mortier (huile sur toile, 38,1 x 46,7 cm) de Jean Siméon Chardin (Paris 1699 – 1779). Continuer la lecture