Archives de catégorie : Colloques

Colloque : « Décor et architecture (XVIe-XVIIe siècle) : entre union et séparation des arts ».

Isaak van Nickelen, Intérieur de St Bavo à Haarlem, 1696, huile sur toile, 177 x 151,8 cm.

Type : colloque.
Date : 16-17 novembre 2017.
Lieu : Université de Lausanne, Quartier Centre, bâtiment Unithèque (Bibliothèque cantonale et universitaire), salle 511.

Le décor, à la période moderne, est considéré comme l’une des parties fondamentales de l’architecture. Grâce à lui, celle-ci se distingue de la simple maçonnerie et peut revendiquer une forme d’excellence. Dans une telle perspective, le décor est une condition essentielle à l’architecture et non pas un élément marginal. Ce statut privilégié n’empêche cependant pas les commentateurs de s’en méfier : ils craignent la prolifération incontrôlée de l’ornement, qu’ils jugent nuisible à l’architecture. Le présent colloque ambitionne d’interroger la manière dont les rapports entre décor et architecture ont été pensés et pratiqués dans l’Europe des XVIe et XVIIe siècles. Continuer la lecture

Colloque : « La natura morta al tempo di Caravaggio ».

Michelangelo Merisi dit Caravage, Bacchus malade, 1593, huile sur toile, 67 x 53 cm, Rome, Museo e Galleria Borghese.

Type : colloque.
Date : 21-22 octobre 2017.
Lieu : Sala Francesco Maria Cardinal del Monte, Palazzo Museo Bourbon del Monte – Santa Maria Tiberina, Perugia.

Programme

samedi 21 octobre à partir de 15h

Saluti
Letizia Michelini (Sindaco di Monte Santa Maria Tiberina)

Paolo Nucci Pagliaro (Presidente Libera Accademia di Studi Caravaggeschi Francesco Maria cardinal del Monte)

ore 15.15
coordina Paolo Nucci Pagliaro Continuer la lecture

Colloque : « Moving Beyond Paris and London : Influences, Circulation, and Rivalries in Fashion and Textiles between France and England, 1700–1914 ».

Type : colloque.
Date : 13-14 octobre 2017.
Lieu : IHTP et Musée Cognacq Jay, Paris.

Co-organised by the LARCA/ Paris Diderot, the IHTP-CNRS and the Musée Cognacq Jay, the conference will take place in the IHTP 59/61 rue Pouchet, 75017 on the 13th and in the Musée Cognacq Jay, 8 rue Elzevir 75003 Paris on the 14th.

The keynote addresses will be given by Lesley Miller (Head of Textile and Dress at the V&A, London) and Zara Anishanslin (History, University of Delaware). The event is free and open to all, but registration is compulsory.

Programme

Vendredi 13 octobre 2017

9.00 Welcome and Coffee

9.30 Mapping Cross-Channel Textile Rivalries
• Fabrice Bensimon, Lace makers between Nottingham and Calais, 1816–1860
• Luc Rojas, Observer la fabrique de Coventry: Les rubaniers stéphanois à la recherche d’information
• Courtney Wilder, Band Apart: Printing ‘Rainbow’ Designs for Walls and Wardrobes in Alsace and Northern England, 1819–1851 Continuer la lecture

Colloque : « Landscape Now ».

Pierre-Henri de Valenciennes, Paysage avec ruine, ca. 1782-1785, 41,91 x 57,15 cm, Los Angeles, LACMA.

Type : colloque.
Date : 30 novembre et 1er décembre 2017.
Lieu : Paul Mellon Centre for Studies in British Art, Londres.

The pictorial representation of the landscape has long played an important role in the history of British art. It has been central to writers from Gilpin and Ruskin onwards, and was the subject of sustained scholarly attention in the 1980s and 1990s with the emergence of a social history of art. Writers such as John Barrell, Anne Bermingham, Stephen Daniels, Christiana Payne, Michael Rosenthal and David Solkin not only helped transform interpretations of British landscape painting, but made the study of such imagery seem essential to a proper understanding of British art itself.

Over the past two decades the centre of gravity of British art studies has shifted. An imperial turn has characterized some of the most ambitious scholarship in the field; a raft of powerful new voices have shifted attention to the Victorian and modern periods, and to the imagery of urban life; and there has been a dramatic growth of interest in such topics as print culture, exhibition culture, and the material culture of the work of art. With these developments, existing approaches to the study of landscape pictures lost some of their urgency and relevance. Continuer la lecture

Colloque : « Germain Boffrand (1667-1754). Un architecte, un réseau ? ».

Ill. 1. De La Marcade, « Décoration intérieure du sallon de l’hôtel d’Argenson », in BOFFRAND Germain, Livre d’Architecture, 1745, pl. XXXIV.

Type : colloque.
Date : 20 et 21 octobre 2017.
Lieu : château de Lunéville et musée des Beaux-Arts de Nancy.

Germain Boffrand est un génie aux talents multiples mais méconnu du grand public. Pour réparer cette injustice mais surtout pour faire partager au plus grand nombre ses exceptionnelles réalisations, au plan national, une association est née à l’initiative des deux adjoints à la culture de Nancy et Lunéville, Lucienne Redercher et Benoît Tallot, baptisée « Mission Boffrand 2017-2023 », elle a pour objectif l’organisation, dès 2017, de différents événements et manifestations autour des réalisations de Germain Boffrand, et d’œuvrer à la sauvegarde de bâtiments remarquables en péril. Les 20 et 21 Octobre 2017, notre association organise le premier colloque dédié à Germain Boffrand en partenariat avec l’Université de Lorraine et le soutien des villes de Nancy et de Lunéville, de la Métropole du Grand Nancy, du Pays Lunévillois, de la communauté de Commune du Territoire de Lunéville à Baccarat, du Conseil Départemental de Meurthe et Moselle, du Conseil Régional Grand Est, de la DRAC, de l’Inventaire Général du Patrimoine, du CNRS et de la Caisse des Dépôts. Continuer la lecture

Journée d’études : « Le fond comme catégorie esthétique ».

Nicolas Tardieu d’après Watteau, Assis auprès de toi, estampe, Paris, Bibliothèque nationale de France.

Type : journée d’études.
Date : jeudi 12 octobre 2017.
Lieu : Galerie Colbert, salle Vasari, 2 rue Vivienne 75002 Paris.

La journée d’études se propose de mêler les interrogations menées conjointement par les participants sur les notions de fond et de catégorie esthétique, en s’interrogeant sur le bien-fondé d’un tel rapprochement. La notion de fond peut en effet être utilisée à des fins descriptives, pour rendre compte de la spatialité de l’œuvre (elle est alors arrière-plan) ; elle peut l’être également pour évoquer le support de la représentation (le « champ ») ; elle peut enfin renvoyer à la notion de fondement causal de la représentation (ce qui « motive » l’œuvre). La mettre en rapport avec la notion de catégorie esthétique permet de s’interroger sur la modalité particulière qu’elle est susceptible de définir quand il s’agit de dire ce qui fait que l’œuvre mérite un commentaire ; possède une valeur qu’il s’agit de déterminer (« un travail de fond »). Elle permet notamment de dépasser l’approche iconographique, qui repose sur les motifs ; mais aussi de s’interroger sur l’appétence occidentale pour la question du « plus haut sens », de ce qui est situé dans un « fond de l’œuvre » inaccessible au premier abord. Elle permet enfin d’interroger le geste même par lequel le simple choix d’un objet d’étude se fait selon la référence, le plus souvent implicite, à une certitude : son intérêt pour la réflexion. S’opère alors un possible passage de la dimension logique à la dimension esthétique de cette certitude, quand celle-ci devient une simple catégorie en concurrence avec des notions proches, variant selon le contexte : le profond, le caché, le sérieux ou bien opposées : l’incertain, le je-ne-sais-quoi, le superficiel, le frivole, etc. Il s’agira de se demander selon quelles modalités le fond participe de la définition des catégories esthétiques les mieux frayées, le beau, le sublime ou encore les diverses modalités de la réflexivité visant expressément la mise en cause de toute idée de fond comme fondement, par exemple le burlesque.

Continuer la lecture

Colloque : « Niederländische und flämische Kunst in Süddeutschland ».

Ferdinand Bol, Abraham Entertaining the Three Angels, 1660 – 1663, oil on canvas, 404 x 282,5 cm, Amsterdam, Rijksmuseum.

Wenn von den überregionalen Inspirationsquellen für die Kunst und Kultur Süddeutschlands die Rede ist, wird meist an erster Stelle auf Italien verwiesen. Dennoch lassen sich über Jahrhunderte hin verschiedenste Verbindungen in die Niederlande und nach Flandern feststellen, welche die Kunst, Kultur und Wissenschaft „südlich der Mainlinie“ mitgeprägt haben. Als Höhepunkt der niederländischen Präsenz kann die Zeit um 1600 gelten, als zahlreiche niederländisch- und flämischstämmige Künstler im Dienst der süddeutschen Höfe und Städte zu deren kulturellen Blüte beigetragen haben. Die Talente von Malern, Stechern, Architekten und Bildhauern wie Friedrich Sustris, Peter Candid, Johann Sadeler, Hubert Gerhard, Adriaen de Vries und berühmter Musiker, wie Orlando di Lasso, konnten sich damals unter der Patronage der Wittelsbacher und Fugger entfalten. Zu gleicher Zeit entwickelten sich auch rege wissenschaftliche Kontakte zwischen den intellektuellen Zentren Ulm und Leiden, besonders im Bereich der Mathematik. Continuer la lecture

Colloque : « Die Kasseler Kunstakademie 1777 – Diskurse aus der Gründungsphase vor 240 Jahren ».

Andreas Möller, Portrait de Charles Ier de Hesse-Cassel, ca. 1720, toile, dimensions inconnues, Kassel, Staatliche Kunstsammlungen, Schloß Wilhelmshöhe.

Type : colloque.
Date : 02 et 03 novembre 2017.
Lieu : Kassel, Universität, Kunsthochschule.

Programme

2 novembre 2017

11 Uhr, Naturkundemuseum im Ottoneum
Begrüßung

Zur Einführung – Forschungsergebnisse zur Gründungsphase der Kasseler Kunstakademie 1777-1785 (Martina Sitt, Kassel)

„Sie werden in dieser Stadt alle Hilfsmittel finden, die Ihnen notwendig sind“ (du Ry) – Rahmenbedingungen der Gründung im 18. Jahrhundert
(Dr. Friedrich Freiherr Waitz von Eschen, Kassel) Continuer la lecture

Colloque : « Bilder exotischer Tiere zwischen wissenschaftlicher Erfassung und gesellschaftlicher Normierung 1500 – 1800 ».

Grotesques : Musiciens et danseurs, 1688 – 1732, tapisserie de la manufacture de Beauvais, 307 x 392 cm.

Type : colloque.
Date : 10 et 11 octobre 2017.
Lieu : Universität Augsburg, Lehrstuhl für Kunstgeschichte/Bildwissenschaft (Gebäude D).

Workshop des Lehrstuhls für Kunstgeschichte/Bildwissenschaft der Universität Augsburg.

Programme

Mardi 10 octobre 2017 – Moderation: Rosalie Wiesheu (München)

14.00 Begrüßung

14.15 Robert Bauernfeind (Augsburg): Einführung

14.45 Florike Egmond (Leiden/Rom): The visual order of nature – integrating exotic animals into 16th century-European painted manuscripts

15.30 Anna Boroffka (Hamburg): Fremde Tiere, fremde Götter – Exotisierung und Aneignung im Vizekönigreich Neuspanien Continuer la lecture

Colloque : « Enlightened Princesses : Britain and Europe, 1700-1820 »

Michael Dahl, Caroline of Ansbach, queen of the United Kingdom, ca. 1730, huile sur toile, Warwick Shire Hall.

Type : colloque.
Date : du 29 au 31 octobre 2017.
Lieu : Kensington Palace, Hampton Court Palace, Tower of London, Londres.

Caroline of Ansbach, Augusta of Saxe-Gotha, and Charlotte of Mecklenburg-Strelitz, three Protestant German princesses became variously Princess of Wales, Queen Consort, and Princess Dowager of Great Britain. Recent research has explored how in fulfilling these roles they made major contributions to the arts, the development of new models of philanthropy and social welfare, the promotion and support of advances in science and medicine, as well as trade and industry, and the furthering of imperial ambition. While local contexts may have conditioned the forms such initiatives took, their objectives were rooted in a European tradition of elite female empowerment.
This symposium, Enlightened Princesses: Britain and Europe, 1700-1820, will bring together eminent academicians and museum scholars to investigate the role played by royal women-electresses, princesses, queens consort, reigning queens, and empresses – in the shaping of court culture and politics in Europe of the long eighteenth century. Continuer la lecture

Symposium of the French Porcelain Society : « From Saint-Cloud to Bernadaud ».

Sous la direction de Bachelier d’après Coypel, Don Quichotte combat le château des marionnettes, 1771, biscuit de porcelaine tendre, 36,5 x 39 x 34,8 cm, Sèvres, Cité de la céramique, Musée national de céramique.

Type : Symposium of the French Porcelain Society.
Date : 20 et 21 octobre 2017.
Lieu : The Wallace Collection, Londres.

Annual symposium organised by The French Porcelain Society which will demonstrate new research on a broad range of French porcelain factories operating from the late 17th century up to the present day. Many of these factories have at times been unjustly neglected in favour of the royal factory at Sevres, even though their productions could at times rival its splendid output, and all were responding to the same changes in taste and fashion. Papers will focus on Saint-Cloud, Chantilly, Mennecy, and factories in Eastern France, such as Strasbourg and Niderviller, those operating in Paris in the late 18th and 19th centuries, such as Dihl, Shoelcher and Dagoty, and the Limoges factories in production in the 19th century and up to the present day. The location, capitalisation, techniques of manufacture, employment of artists, sculptors and designers, marketing and clientèle will be explored by some twenty leading international scholars. Continuer la lecture

Colloque : « Neue Forschungen zur Hofkultur des 18. Jahrhunderts ».

Type : colloque.
Date : 25 octobre et 6 décembre 2017.
Lieu : Zentralinstitut für Kunstgeschichte München, Munich.

25 octobre 2017

Teil I: Dresden, Nymphenburg, Benrath: Schlösser und Bäder

17.30  Peter Heinrich Jahn (Dresden/München), ‘Die Begierde, den Beifall aller zu erheischen, lässt ihn häufig den Plan ändern’: Der Dresdner Zwinger als Planungsproblem

Der berühmte Dresdner Zwinger war 1709 als Orangeriegarten des benachbarten Residenzschlosses begonnen worden und endete zwei Jahrzehnte später nach mehreren Konzeptwechseln, ohne dass die Ursprungsfunktion jemals aufgegeben worden wäre, als unvollendet gebliebenes Sammlungsgebäude, das einen Turnierplatz umschloss. Als sprunghaft agierender Dilettantenarchitekt war der als August der Starke bekannte königliche Auftraggeber Impulsgeber für zahlreiche „Planungsprobleme“, die sein Hofarchitekt Matthäus Daniel Pöppelmann durch In-die-Form-Bringen zu lösen hatte. Das heutzutage in durcheinander geratener Ordnung überlieferte historische Planmaterial zum Dresdner Zwinger lässt dessen kunsthistorische Auswertung ebenfalls zu einem „Planungsproblem“ werden, das durch Rekonstruktion einer logischen Planungsabfolge gelöst werden will. Continuer la lecture

Journée d’études : « Basic Instincts : Art, Women, and Sexuality in the Eighteenth Century ».

Joseph Highmore, Pamela in the Bedroom with Mrs Jewkes and Mr B., 1743–44, huile sur toile, 62.7 × 75.7 cm, Londres, Tate.

Type : journée d’études.
Date : 20 novembre 2017.
Lieu : Keynes Library, School of Arts, Birkbeck, University of London.

This symposium has been organised alongside the Foundling Museum exhibition Basic Instincts (on view from 29 September 2017 until 7 January 2018). Curated by Jacqueline Riding, historical consultant, author, and Honorary Research Fellow in the School of Arts at Birkbeck, University of London, Basic Instincts explores Georgian attitudes to love, desire, and female respectability through the radical paintings of Joseph Highmore (1692–1780). The symposium will draw out some of the key themes of the exhibition, focusing on the depiction of women and sexuality in eighteenth-century culture. Tickets are £40 (£30 concessions and Foundling Friends), with booking information available here. Continuer la lecture

Colloque : « Habillage du livre et du texte aux XVIIe et XVIIIe siècles ».

Anonyme français, Livre broché et orné d’une couverture d’attente en papier dominoté, XVIIIe siècle, gravure sur bois en couleurs, Paris, marché de l’art.

Type : colloque.
Date : 22 et 23 septembre 2017.
Lieu : Metz, université de Lorraine, Ile du Saulcy, UFR Arts, Lettres, Langues, salle Pierre Grappin, A208.

10h30-11h00 Ouverture

Traduire / Vêtir

Présidence : Anne Page (Aix-Marseille Université)

11h00-11h30 Amélie Derome (Aix-Marseille Université), « La forme du paratexte de Gulliver’s travels dans les traductions françaises du XVIIIe siècle : rhabiller Gulliver »

11h30-12h00 Erik Stout (Université de Montréal, Canada), « La traduction du Voyage autour du monde de L.A. de Bougainville par J.R. Forster »

12h00-12h30 Massimo Scandola (CESR de Tours), « La “Préface” de l’abbé Bonnet aux traductions des Œuvres de Metastasio »

Habillage et genre (1)

Présidence : Jean-Robert Armogathe (Paris, EPHE)

14h30-15h00 Miriam Speyer (Université Caen-Normandie), « Les dieux écrivent-ils en italiques ? Typographie et mise en livre de pièces en vers et en prose »

15h00-15h30 Chloé Perrot (Université de Lille 3), « Déshabiller l’Almanach pour rhabiller le Traité des sciences iconologiques. Non nova, sed nove ? »

Continuer la lecture

Colloque : « Le pastel : regards croisés sur une technique singulière ».

Jean-Baptiste Perronneau, Portrait d’Aignan Thomas Desfriches, pastel, 60 x 50 cm, Orléans, musée des Beaux-Arts.

Type : colloque.
Date : 16 et 17 octobre 2017.
Lieu : Paris, INHA, salle Vasari et auditorium du Petit Palais.

Lundi 16 octobre 2017 : Galerie Colbert, Salle Vasari (9h-17h30)

9h               Accueil des participants

9h15           Pierre Wat (Professeur des universités, Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Ouverture

INVENTION ET RÉINVENTION : LE PASTEL AUX XVIIIE ET XIXE SIÈCLES

Présidente de séance : Stéphanie Prenant

9h30           Dominique d’Arnoult (Docteur en Histoire de l’art, Université de Lausanne, auteur de la monographie Jean-Baptiste Perronneau (v. 1715-1783). Un portraitiste dans l’Europe des Lumières, commissaire de l’exposition qui vient de se tenir à Orléans) Continuer la lecture