Appel à contribution : « La miniature à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles) / Miniatures in the Early Modern Period (16th-18th c.) – Études Épistémè ».

Nicholas Hilliard, Portrait d’une jeune fille âgée de seize ans, 1605, miniature peinte, 5 x 5 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : Appel à contribution.
Date limite de l’appel : 05 mars 2018.

2019 marque le 400e anniversaire de la mort de Nicholas Hilliard, orfèvre et miniaturiste de la cour d’Elisabeth Ire et de Jacques Ier. Loué par ses contemporains, il produit l’iconographie de la cour et de la société anglaise qui l’entourent, mais également de saisissantes images des derniers feux de la cour des Valois lors de son séjour parisien dans les années 1570.

Cet anniversaire est l’occasion de revenir sur un medium artistique encore peu étudié par la recherche française: la miniature. Pourtant, les sources textuelles, littéraires et visuelles ne manquent pas. En tant qu’objet à la fois luxueux et sentimental, la miniature est à considérer comme une production hybride, à la croisée entre le portrait, les arts graphiques et l’orfèvrerie. Depuis les années 1980 et la « redécouverte » des miniatures marquée par l’organisation d’une exposition au Victoria & Albert Museum (1983), de nombreuses études ont été menées autour d’aspects techniques, dont témoignent les travaux fondateurs de Jim Murell, Alan Derbyshire et plus généralement les équipes de recherche du musée londonien. Leurs enquêtes et leurs résultats ont notamment permis le réaménagement des salles des miniatures du Victoria & Albert Museum et de la National Portrait Gallery.

Le numéro de printemps 2019 de la revue Études Épistémè (http://journals.openedition.org/episteme/) aura pour but d’élargir et de prolonger la recherche dans ce domaine en France, dans une perspective historique et interdisciplinaire. Études Épistémè est une revue à comité de lecture répertoriée par le MLA et le DOAJ.

Les contributions, en français ou en anglais, pourront traiter d’un ou de plusieurs sujets provenant de la liste suivante, sans s’y limiter :

  • Statut de la miniature
  • Échanges entre artistes (France-Angleterre, notamment)
  • Conditions de production
  • Histoire de la théorie
  • Conversations/échanges entre auteurs et peintres
  • La miniature dans les textes littéraires
  • La miniature au théâtre
  • Miniature comme objet de circulation et cadeau diplomatique

Les propositions d’articles individuels ou collectifs, autour de 300 mots, devront être envoyées avant le 5 mars inclus aux responsables du numéro, Céline Cachaud et Anne-Valérie Dulac, à l’adresse suivante : epistememiniature@gmail.com. Elles seront accompagnées d’un court CV, ainsi que d’une bibliographie sélective. Les auteurs dont les propositions seront retenues en seront informés au mois d’avril 2018. Les articles complets devront être rendus en novembre 2018 afin d’être soumis à évaluation en vue d’une publication au printemps 2019.

Call for papers : Miniatures in the Early Modern Period (16th-18th c.) – Études Épistémè

To commemorate the 400th anniversary of Nicholas Hilliard’s death, the online peer-reviewed journal Études Épistémè (http://journals.openedition.org/episteme/) seeks articles examining miniatures in the early modern period from a historical and interdisciplinary perspective. Études Épistémè is DOAJ- and MLA- listed.

Nicholas Hilliard, a goldsmith and a limner for Elizabeth I and James I, was best known for his portraits of the English court and society as well as for some of the most striking likenesses of the ending years of the Valois court which he drew during his stay in Paris circa 1576-1578.

In order to celebrate this anniversary, we welcome new inquiries into miniatures, a medium which remains relatively understudied in France, although many literary, textual and visual sources are available. As a luxury good often endowed with sentimental value, miniatures are to be considered as hybrid objects encompassing portraiture, graphic arts and/or goldsmithery. Since the 1980s and the Victoria & Albert Museum’s exhibition on the rediscovery of portrait miniatures (1983), the technical analysis of miniatures has significantly developed. Groundbreaking studies by Jim Murrrell, Alan Derbyshire and the research teams at the Victoria & Albert Museum at large have led to innovative analyses and the refurbishing of the miniature galleries at both the Victoria & Albert Museum and the National Portrait Gallery.

Suggested topics for contributions in either French or English may include, but are not limited to, the following:

  • Generic definition
  • Production history
  • Status of the miniature / miniaturist
  • Theoretical history
  • Exchanges / conversations between writers and limners / miniaturists
  • Miniatures in literature
  • The circulation of miniatures (diplomatic gifts, political negotiations, personal gifts etc.)
  • Miniatures in drama (theatrical references, stage properties etc.)
  • Exchanges between artists (particularly between France and England)

Detailed abstracts of 300 to 500 words of proposed individual or collective articles are to be sent to the editors of the issue, Céline Cachaud and Anne-Valérie Dulac, by March 5th, 2018 at the following address: epistememiniature@gmail.com.

Notifications of acceptance: April 2018. Full articles due by November 2018. The articles will then be peer-reviewed before publication in the Spring of 2019.